Maison Dieu, la tour abolie (2/2)

Tomber de haut, faire des étincelles ou être foudroyé de bonheur ? Et si nous avions beaucoup à apprendre de la fabuleuse puissance de la Maison Dieu ?

Car le souffle de la déflagration confère beaucoup d’énergie à notre Maison Dieu – c’est comme un feu d’artifice ! Ici on admirera la précision du tir du Soleil. Avec son rayon lumineux, c’est la clarté de la compréhension qui surgit. A nous d’accueillir cette illumination…

Le souffle de la déflagration confère beaucoup d'énergie à cette lame

Tarot de Wirth

Cette image forte a inspiré Belline. Sur cette carte, comme dans la version du tarot de la Destinée dans la première partie de l’article, on remarque le sigle de l’irascible planète Mars (ici dans l’écusson rouge).

la Maison Dieu a beaucoup inspiré, par exemple chez Belline

Oracle Belline

A ne pas confondre avec le lent effondrement ci-dessous, sous l’égide de la planète Saturne. Apparemment Belline a aimé décliner le concept de la tour en mauvaise posture…

sous l'égide de la planète Saturne. Apparemment Belline

Oracle Belline

Avec la Maison Dieu,  notre référentiel personnel vole en éclats et favorise la rencontre avec notre être profond. On voit, on comprend nos blocages, on accepte (ou pas) de s’en libérer. Une autre dimension de l’existence se révèle – et pour certains, c’est un moment de bonheur foudroyant.

Le secret avec ce grand ménage ? Ne pas résister, accepter de se laisser bousculer. Ce qui n’empêche pas d’appeler les anges à la rescousse ! Comme Seheiah « Le Sauveteur » qui, avec sa superbe  tunique fluo, protège de bien des chocs…

appeler les anges à la rescousse : avec sa tunique fluo, Seheiah

Oracle des anges

Les rencontres de la Maison Dieu avec d’autres lames ne sont jamais neutres : avec  le Chariot, il convient d’être prudent en conduisant – et de bien réfléchir à la pertinence de ses projets.

Avec le Soleil, c’est un coup de foudre amoureux – et l’intensité des sentiments génère parfois un vrai stress ! Avec l’Impératrice c’est un jaillissement d’idées géniales (ou de piques dévastatrices quand on est mal luné), avec le Jugement la vérité foudroie.

Quand la Maison Dieu rencontre des lames un peu rigides comme l’Hermite ou la Justice,  c’est notre résistance à l’ouverture qui est testée…

Tandis qu’avec le Mat, épris de liberté, c’est une déstructuration joyeuse – attention quand même aux conséquences !

Et pour finir en poésie, donc en beauté, savez-vous que Gérard de Nerval a réussi à glisser les noms de trois arcanes majeurs du tarot de Marseille dans la première strophe de son poème El Desdichado (qui signifie déshérité, malchanceux…) ? Oui c’était un homme mélancolique, attaché à la souffrance, un vrai romantique du 19ème siècle !

« Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie. »

Facile, je les ai mis en caractères gras… On suspecte également le ténébreux personnage d’être le Diable. Et bien sûr, la tour abolie évoque la Maison Dieu – voila qui explique enfin le titre bizarre de cet article !

Avec les cartes, la poésie n’est jamais très loin…

Et, cerise sur le gâteau, voici Icare qui s’est abîmé en mer pour avoir eu l’orgueil de vouloir approcher le soleil.

Icare, qui s'est abîmé en mer pour avoir voulu atteindre le soleil

Oracle de l’Olympe

Même la mythologie grecque a sa Maison Dieu !

(Re)lire la première partie de cet article

Se laisser éblouir par le Tarot de Marseille, c’est par ici.

Envie de tirer une carte des anges ou de découvrir le conseil de l’oracle de l’Olympe ?

Etiquettes: , , , , , ,

A propos de l'auteure

Tarot, oracles ou astrologie... autant de clefs qui mènent à la découverte de soi. Oui, les arts divinatoires favorisent le développement personnel ! Ensemble, relions-nous aux symboles pour traverser le miroir. Tarot, porte de l'âme...

5 Enlightened Replies

Trackback  •  Comments RSS

  1. Bonjour,
    La carte d’Icare est magnifique, puis je vous demandez si je peux ajouter votre site dans mon blogroll ?
    en effet je tiens un blog en tant que simple passionnée, je viens régulièrement sur votre blog et je l’aime beaucoup 🙂
    Je suis en pleine réorganisation de mon blog et j’avais envie que mes lecteurs puissent découvrir aussi votre univers.
    Voila désolé pour lé dérangement sinon !

    • Emilie Porte dit :

      Bonjour Michelle,

      merci de votre gentil message !
      La belle carte d’Icare, de l’oracle de l’Olympe, a été dessinée par Véronique Taupelet. Bien entendu, vous pouvez rajouter mon site dans votre blogoliste si vous le désirez :-). Très bonne journée.

  2. Emilie Porte dit :

    D’accord, à bientôt Michelle.

  3. C’est bon je viens de le mettre en place, j’espère que cela vous va !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top