Comment réussir… à se tirer les cartes

Oui, vous connaissez (plus ou moins) les cartes, vous adorez les faire pour les amis, vous les tirez régulièrement pour vous-même…

Mais parfois vous rencontrez quelques problèmes ? Normal, on est tous passés par là !

réussir au mieux votre consultation personnelle

Magnifique tarot tzigane de Tchalaï

Voici un petit inventaire des éléments de bonne conduite pour réussir au mieux votre consultation personnelle

  • Avant tout, évitez de vous tirer les cartes quand vous êtes en état de stress extrême. C’est la meilleure façon de les influencer ! Vos plus grandes craintes sortiront immanquablement – et vous aurez gagné un cran supplémentaire d’anxiété.

– Si vous connaissez l’astrologie, regardez plutôt les transits planétaires dans votre thème. Cette discipline permet un peu plus de neutralité.

– Sinon, oubliez le prédictif et tirez une ou deux cartes de conseil histoire de limiter les risques. De toute façon, c’est beaucoup plus intéressant.

  • Dans tous les cas, vous l’avez compris, choisissez un sujet sur lequel vous avez un certain recul.
  • Mêlez-vous de vos affaires. Oui, c’est parfois tentant de regarder ce qui se passe chez les autres… vous aimeriez qu’on le fasse pour vous ? Donc, limitez-vous à ce qui vous concerne directement.
  • Préparez-vous comme pour une consultation avec une autre personne. Prenez le temps, posez-vous, respirez bien, méditez. En somme, respectez-vous. Vous allez entrer en relation avec vous-même, trop bien non ?
  • Pas de tirage compulsif.  Je sais, c’est facile à dire mais des tirages incessants sur le même sujet (l’amour au hasard) jusqu’à ce que les cartes disent ce qu’on attend….  c’est nul contre-productif. D’accord, on l’a tous fait, mais mieux vaut éviter. C’est dit.
  • Attention à la dépendance.  Ne tirez pas les cartes chaque fois que vous avez une petite question – parce que parfois un minimum de bon sens suffit.
  • Cultivez votre liberté. Un tirage est un guide, une aide, mais ce n’est pas le patron. Il n’a pas à vous dicter votre conduite. Zut à la fin.
dans un jeu différent ou parmi les arcanes mineurs du Tarot de Marseille

Oracle des anges

  • Et si vous ne comprenez pas un tirage, ce qui arrive aux meilleurs d’entre nous, pas de panique. Notez-le et reprendrez-le plus tard à tête reposée. Si une carte vous rend perplexe, essayez de la recouvrir par une autre, que vous piocherez dans un jeu différent ou parmi les arcanes mineurs du Tarot de Marseille (si vous les maîtrisez). Un autre éclairage est toujours bon à prendre.
  • Si vous débutez, commencez par des tirages simples, la coupe ou le tirage en croix. Ne vous lancez pas tout de suite dans des monuments à sept ou douze cartes.
  • Choisissez un jeu avec lequel vous êtes à l’aise. Tout le monde n’apprécie pas le tarot de Marseille, donc pourquoi pas le Belline, le Lenormand ou d’autres oracles parlants comme la Triade, l’oracle des anges
  • Aidez-vous d’un manuel, au hasard celui-ci écrit par votre servante…

Sinon, vous pouvez toujours vous tirer une carte de conseil ici avec l’oracle de l’Olympe par exemple… ou par là pour l’oracle Fontaine !

Belle consultation personnelle les amis !

Réussir une consultation pour une autre personne, c’est bien aussi.

Etiquettes: , , , ,

A propos de l'auteure

Tarot, oracles ou astrologie... autant de clefs qui mènent à la découverte de soi. Oui, les arts divinatoires favorisent le développement personnel ! Ensemble, relions-nous aux symboles pour traverser le miroir. Tarot, porte de l'âme...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top