Passerelles (2/2)

Une interprétation de tirage basée sur les passerelles, ces correspondances libres entre les cartes, c’est comme une promenade le nez au vent!

C’est amusant, exaltant et parfois déroutant… mais ça vaut la peine d’essayer.

Après avoir testé cette méthode sur l’oracle Fontaine,

essayons avec l’oracle de l’Olympe

Dans un tirage à deux cartes concernant un choix professionnel difficile, on obtient Héra, la très volontaire épouse de Zeus. Elle évoque la stabilité et la volonté de maintenir le cap, quoi qu’il advienne. Cette fois, c’est le temple derrière la déesse qui retient mon attention.

Essayons avec l'oracle de l'Olympe Dans un tirage

Oracle de l’Olympe

Dans la carte suivante, Icare s’évade du labyrinthe et s’élève vers un rayonnant soleil.

Dans la carte suivante, Icare s'évade du labyrinthe

Oracle de l’Olympe

Là, c’est la colonne brisée à gauche qui m’alerte. Avec une tel élément, le temple d’Héra risque d’être fragilisé. J’y vois un avertissement : une option professionnelle ambitieuse semble terriblement risquée.

Et ça marche aussi avec le tarot de Marseille ? Mais oui madame.

Dans un tirage sur un déménagement espéré, l’Empereur apparaît, un brin pesant quand même. Et là, j’avise l’aigle (sur le carton de déménagement ?)

ça marche aussi avec le tarot de Marseille

Tarot Porte – de Matharel

… qui se retrouve dans la carte suivante, le Monde :

dans la carte suivante, le Monde

Tarot Porte – de Matharel

Oui, en haut à droite ! Notre volatile s’est dégagé du postérieur de l’Empereur. Il s’ébat en haut de la carte, si libre qu’il dépasse maintenant du cadre. Ce déménagement offrira une respiration, permettra de gagner en souplesse, et pourra favoriser une évolution spirituelle (l’aigle acquiert une auréole). La personne gagnera en hauteur de vue… et peut-être un étage plus élevé, qui sait ?

On aurait aussi bien pu voir la chaîne de l’Empereur se transformer en guirlande du Monde, suivre l’évolution du sceptre d’une lame à l’autre… et en tirer des conclusions. Bien sûr, l’histoire peut se prolonger avec des cartes supplémentaires.

Ces exemples peuvent sembler simples, mais qui a dit qu’il fallait faire compliqué ?

Et si je ne trouve pas de passerelles ? Inutile de se forcer. Ce cheminement doit être naturel, évident.

Mais si cela contredit la lecture « officielle » des cartes ? Si c’est votre inspiration qui vous guide, faites-lui confiance.

Comment savoir qu’on ne dit pas n’importe quoi ? Quand vous êtes vraiment centré, un espace de disponibilité s’ouvre en vous. Accueillez ce qui surgit… et ce sera juste !

Alors, prêts à établir des passerelles  ?

Si vous avez manqué le début…

Les dieux grecs sont de bon conseil. Tirez une carte de l’oracle de l’Olympe.

Vous préférez le tarot de Massilia ?

Etiquettes: , , , ,

A propos de l'auteure

Tarot, oracles ou astrologie... autant de clefs qui mènent à la découverte de soi. Oui, les arts divinatoires favorisent le développement personnel ! Ensemble, relions-nous aux symboles pour traverser le miroir. Tarot, porte de l'âme...

2 Enlightened Replies

Trackback  •  Comments RSS

  1. Gwenn dit :

    Merci pour cette piste en deux parties! Très bien expliquée et illustrée en plus. 🙂
    Ça me parle beaucoup, je le faisais un peu intuitivement sans trop y faire attention et là je vais pouvoir m’en servir de façon un peu plus consciente.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top