En finir (ou pas) avec madame Irma

J’ai connu une très bonne voyante qui ressemblait à la Castafiore. Logique, elle avait été cantatrice. C’est quand elle a voulu me donner des leçons de chant que notre relation s’est gâtée…

 

J’ai connu une très bonne voyante qui ressemblait à la Castafiore. Logique, elle avait été cantatrice.

Oracle des anges

J’ai consulté une voyante qui avait été actrice dans une émission pour la jeunesse, mais elle n’était pas aussi sympathique qu’à la télé.

J’ai rencontré une voyante qui jouait du piano. Tout en interprétant Chopin, elle recevait des messages pour certaines personnes de l’assistance. Et c’est tombé sur moi ! Elle était drôle, baroque et géniale, avec un accent à la Elvire Popesco. Aux dernières nouvelles, elle était toujours en activité.

Quand je m’aventurais dans les salons de parapsychologie, il y a quelques années, j’étais fascinée par ces voyantes d’âge mûr, l’air impérieux. Elles arboraient des chignons et drapaient leurs formes imposantes dans des imprimés immondes curieux. De vraies madame Irma ! Elles avaient peut-être beaucoup de talent mais je ne suis jamais allée les consulter tant je les sentais loin de mes préoccupations.

Dans une vie antérieure de mes précédentes vies professionnelles, j’ai animé une équipe de voyantes, astrologues et tarologues.  Certaines étaient d’origine modeste, d’autres de grandes bourgeoises.

Je me souviens d’une étudiante en ethnologie, d’un jeune homme propre sur lui…  une seule arborait plumes, chapeau et parfum capiteux. Mais elles étaient toutes excellentes et passionnées par leur métier.

Comme quoi il n’y a pas de (bonne) voyante-type !

Et vous, quelles sont vos expériences les plus déroutantes en la matière ?

Envie d’un conseil de l’Oracle des anges ?

Etiquettes: , , ,

A propos de l'auteure

Tarot, oracles ou astrologie... autant de clefs qui mènent à la découverte de soi. Oui, les arts divinatoires favorisent le développement personnel ! Ensemble, relions-nous aux symboles pour traverser le miroir. Tarot, porte de l'âme...

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top