Passerelles (1/2)

Ce qui est merveilleux avec les cartes, c’est qu’il y a les interprétations officielles, qui figurent dans les manuels, et tous les chemins de traverse où nous entraîne notre intuition… Et comment ? Par la magie des passerelles !

On peut choisir d’interpréter littéralement les lames, et c’est très bien. Et puis un jour il fait beau (ou pas), on se sent léger et on se laisser aller… On raconte une histoire à partir des images – et là, tout devient permis !

J’adore faire des passerelles entre les cartes… L’interprétation d’un tirage y gagne en saveur et en spontanéité.

Comment établir ces passerelles ?

Chacun sa méthode puisque c’est d’intuition qu’il s’agit ! En ce qui me concerne, je me laisse happer par un détail d’une carte – détail qui se retrouve ou se prolonge dans une autre lame et c’est le début d’un récit. Presque d’un conte de fées.

Essayons un tirage professionnel avec l’oracle Fontaine. Je tire la carte Aube avec ce joli Kouros qui parle d’un renouveau un peu fragile, après une période difficile.

Aujourd’hui, je suis attirée par le rameau qu’il tient à la main :

avec l'oracle Fontaine. Je tire la carte Aube

Oracle Fontaine

En tirant la carte suivante, Société :

En tirant la carte suivante, Société

Oracle Fontaine

je vois que ce rameau s’est considérablement développé et s’insère bien au cœur du jeu… J’en déduis que l’Aube va tenir ses promesses. C’est un retour au monde, une intégration harmonieuse dans la Société.

Autre chose ? la dominante jaune de Aube m’amène naturellement à faire le lien avec les cases de même couleur dans Société. Là, mon œil est attiré par la flèche, qui parle d’un objectif ou d’un idéal, et le parchemin paraphé. On dirait bien qu’il y a un contrat en vue !

Vous me direz que l’association de ces deux cartes parle d’elle-même. Et je vous répondrai que vous avez raison – on arrive parfois au même résultat par des chemins différents !

Passons à un tirage amoureux avec l’envoûtante Passion qui nous place sur le registre du rapport de force. Là, c’est le poignard qui m’inspire :

tirage amoureux avec l'envoûtante Passion

Oracle Fontaine

Je tire ensuite Fin :

Oracle Fontaine. Je tire ensuite Fin

Oracle Fontaine

Et que vois-je sous mes yeux ébahis ? L’arme est tombée à terre, en bas à droite.

En simple lecture des cartes, on peut dire que la passion prend fin. Et c’est plié.

Avec cette approche particulière, je constate que les partenaires ont laissé tomber les armes… Puis mon œil remonte jusqu’au cœur palpitant de notre dandy squelette.

Eh oui, quand deux êtres se dépouillent de leurs défenses, l’amour vrai commence à se déployer. C’est beau, non ?

La suite bientôt, pour des passerelles intuitives avec d’autres jeux, y compris notre célébrissime tarot de Marseille.

Envie d’un conseil de l’oracle Fontaine ? Tirez une carte ici

A l »école de la liberté avec le Mat, le vagabond céleste

Etiquettes: , ,

A propos de l'auteure

Tarot, oracles ou astrologie... autant de clefs qui mènent à la découverte de soi. Oui, les arts divinatoires favorisent le développement personnel ! Ensemble, relions-nous aux symboles pour traverser le miroir. Tarot, porte de l'âme...

2 Enlightened Replies

Trackback  •  Comments RSS

  1. Marie-Odile dit :

    Superbe et en plus l’explication me parle +++

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top